Facebook
  • Acceuil
  • News
  • Trump envisage de limiter la protection dont bénéficient les réseaux sociaux
Trump envisage de limiter la protection dont bénéficient les réseaux sociaux

Trump envisage de limiter la protection dont bénéficient les réseaux sociaux

 Le président Américain, Donald Trump a signé jeudi un décret visant à limiter la protection des réseaux sociaux et la latitude dont ils bénéficient dans la modération de leurs contenus.

"Cela va être une grande journée pour les réseaux sociaux et l'IMPARTIALITE!", a tweeté le président américain, sans autres éléments explicatifs sur ce décret  qui devrait être le point de départ d'une longue bataille en justice.

Selon le Washington Post, Donald Trump planifie de s'attaquer à la célèbre section 230 du "Communications Decency Act".

Cette dernière offre à Facebook, Twitter, YouTube ou Google une immunité contre toute poursuite judiciaire liée aux contenus diffusés par des tiers et leur donne la liberté d'intervenir sur les plateformes à leur guise.

Le décret viserait à rectifier le champ d'application de cette loi et permettrait aux autorités de régulation de se prononcer sur les politiques de modération des contenus.

"Dans un pays qui a toujours chéri la liberté d'expression, nous ne pouvons permettre qu'un nombre limité de plateformes en ligne filtre le débat auquel les Américains peuvent avoir accès et participer sur internet", indique une version préliminaire du texte.

Le locataire de la Maison blanche a pointé de doigt mardi Twitter d'interférer dans l'élection présidentielle après que le réseau social a incité dans la journée ses utilisateurs à vérifier la véracité de son double message concernant le vote par correspondance. "Twitter est en train de limiter complètement la liberté d'expression. En tant que président, je ne laisserai pas faire cela", avait-il signalé

 

COMMENTS