Facebook
  • Acceuil
  • Concept
  • Renault et Otodo collaborent pour connecter la voiture et la maison
Renault et Otodo collaborent pour connecter la voiture et la maison

Renault et Otodo collaborent pour connecter la voiture et la maison

Le Groupe Renault vient d’annoncer qu’il développe conjointement avec la jeune pousse française Otodo une solution permettant de communiquer entre voiture et maison. Avec cette solution de connectivité, le Groupe Renault introduit non seulement la possibilité d’envoyer, depuis le domicile et via un smartphone ou une enceinte connectée, des commandes à un véhicule connecté Renault pour le préparer ou partager un itinéraire par exemple, mais surtout la possibilité de contrôler les objets connectés de la maison directement depuis le tableau de bord du véhicule.

Ce service permet aux utilisateurs d’automatiser, de façon sécurisée, certaines tâches de leur quotidien en agissant, depuis leur véhicule et de façon simultanée, sur différents objets connectés de la maison. Le paramétrage du service se fait très simplement via une application smartphone dédiée :

- L’utilisateur sélectionne les objets connectés de son domicile qu’il souhaite intégrer aux scénarios disponibles, ainsi que les actions qui doivent être affectées à chacun d’eux.

• « Leaving Home » : pour mettre sa maison en sommeil (passage du thermostat en mode « économie d’énergie », abaissement des volets, extinction des lumières par exemple.)

• « Arriving Home » : pour réveiller son domicile.

- L’utilisateur définit ensuite la distance entre son véhicule et sa maison à partir de laquelle chacun des scénarios doit lui être proposé.

Avec cette solution de connectivité, l’utilisateur dispose désormais d’un service unique qui lui permet -en un seul appui sur l’écran tactile de son véhicule- de valider un scénario et donc d’envoyer automatiquement et simultanément des commandes aux objets connectés de la maison.

Pour Jean-François Labal, Responsable des partenariats, Services et Véhicules Connectés, Groupe Renault : « La voiture doit s’inscrire dans notre vie digitale. Avec ce service, nous proposons une expérience innovante à nos clients en leur permettant de lier les objets connectés de leur domicile à leur véhicule et ce, en toute sécurité. Le paramétrage est très intuitif, et le bénéfice est double puisque le service apporte un plus de confort grâce à l’automatisation et permet de mieux contrôler sa consommation d’énergie via des actions possibles sur l’éclairage et le chauffage notamment ».

Pour Eric Denoyer, Président d’Otodo : « Notre plateforme a permis au Groupe Renault d’imaginer un lien simple et universel entre smart car et smart home, indépendant des marques et ouvert à toutes les technologies. Demain, cette même plateforme permettra à chacun d’orchestrer son quotidien connecté depuis sa voiture ». 

À propos du Groupe Renault

Constructeur automobile depuis 1898, le Groupe Renault est un groupe international présent dans 134 pays qui a vendu près de 3,9 millions de véhicules en 2018. Il réunit aujourd’hui plus de 180 000 collaborateurs, dispose de 36 sites de fabrication et 12 700 points de vente dans le monde.

Pour répondre aux grands défis technologiques du futur et poursuivre sa stratégie de croissance rentable, le groupe s’appuie sur son développement à l’international. Il mise sur la complémentarité de ses cinq marques (Renault, Dacia, Renault Samsung Motors, Alpine et LADA), le véhicule électrique et son alliance unique avec Nissan et Mitsubishi Motors. Avec une équipe 100% Renault engagée depuis 2016 dans le championnat du monde de Formule 1, la marque s’implique dans le sport automobile, véritable vecteur d’innovation et de notoriété.

À propos d’OTODO

Créé en mai 2016 par d’anciens dirigeants du monde des télécoms, Otodo a développé une solution globale de contrôle de la maison intelligente. Otodo a reçu un prix de l’innovation au CES 2018 pour sa télécommande universelle, connectée et géolocalisée, nommée Ugo. Otodo a également consolidé un partenariat stratégique avec Sagemcom, leader européen sur le marché des boîtiers haut débit, en l’accueillant comme actionnaire à hauteur de 20% de son capital.

 

COMMENTS