Facebook
  • Acceuil
  • Concept
  • Une startup crée un arbre artificiel qui absorbe la pollution
Une startup crée un arbre artificiel qui absorbe la pollution

Une startup crée un arbre artificiel qui absorbe la pollution

La startup mexicaine BiomiTech a dévoilé un "arbre" artificiel qui absorbe la pollution et, grâce à l'action de micro-algues situées à l'intérieur, purifie l'air.

Baptisée « Biourban », ce nouveau concept serait capable d’assumer un travail équivalent à celui de 368 arbres réunis. Mesurant plus de quatre mètres de haut, l’appareil fait appel entre autres à des microalgues pour recycler la pollution de l’air ambiante. 

« Les «arbres» métalliques sont un complément à la nature », explique le co-fondateur Jaime Ferrer, « car ils peuvent être placés dans des zones à forte densité urbaine, difficiles à reboiser. Ils peuvent être situés dans des lieux de forte affluence (où se croisent) des piétons, des véhicules, des vélos et des transports en commun et où il n'est pas possible de planter un hectare d'arbres», déclare-t-il.

Trois premiers modèles ont déjà été installés en Amérique du Sud et d’autres pourraient bientôt arriver à Mexico, capitale emblématique du pays où évolue BiomiTech, réputée pour la très mauvaise qualité de l’air comme le rapporte NomadList.

Pour rappel, la start-up allemande Green city solutions avait lancé en 2015 « City Tree », une solution équivalente : un mur végétal qui purifie l’air à l’aide de mousse végétale.

COMMENTS