Facebook
  • Acceuil
  • Chiffre
  • L’industrie de l’événementiel s’attend à une baisse de 70% de son chiffre d’affaires
 L’industrie de l’événementiel s’attend à une baisse de 70% de son chiffre d’affaires

L’industrie de l’événementiel s’attend à une baisse de 70% de son chiffre d’affaires

Le Groupement Professionnel des Prestataires de l’Evénementiel au Maroc (GPPEM) a élaboré un plan de relance qu’il a partagé avec les autorités et les donneurs d’ordres, les invitant à réagir afin d’éviter des centaines de faillites et la perte de milliers d’emplois pour l’écosystème de l’industrie de l’événementiel durant les prochains mois.

Dès début mars, le GPPEM a mis en place un ensemble de mesures pour soutenir les prestataires de l’Ecosystème de l’Industrie de l’Evénementiel (EIE), particulièrement les PME/TPE et les employés, indique le Groupement dans un communiqué, relevant qu’un plan de relance a été élaboré afin d’identifier les mesures qui pourraient sauver le tissu industriel de l’événementiel.

« Il est important de souligner que les retombées économiques de l’écosystème de l’industrie de l’événementiel (CA direct + induit) sont de 63 milliards de dirhams, ce qui représente 5% du PIB. Avec près de 5.000 entreprises et 190.000 emplois directs et indirects, l’EIE doit avoir une grande place dans le plan de relance national », précise Aziz Bouslamti, président du GPPEM, cité par le communiqué.

« Nous nous attendons à une baisse de +70% du chiffre d’affaires de l’EIE, entraînant une perte de près de 150.000 emplois, si rien n’est fait durant les prochaines semaines. En plus de l’aspect socioéconomique, le Maroc risque de perdre en quelques mois ce qu’il a construit en quelques décennies, un savoir-faire qui permet au Royaume de briller au niveau international par la promotion de la Marque Maroc et du Made in Morocco. Il ne faut pas oublier que l’expertise événementielle marocaine contribue de manière significative à drainer des devises, elle évite aussi de faire appel aux opérateurs internationaux et ainsi de faire sortir ces mêmes devises », annonce M. Bouslamti.

Le GPPEM est une association qui regroupe les sociétés et les auto-entrepreneurs qui composent l’écosystème de l’événementiel. Elle constitue aujourd’hui le porte-parole majeur du secteur.

COMMENTS