Facebook
  • Acceuil
  • Concept
  • Microsoft dépose un brevet pour « communiquer » avec les morts !
Microsoft dépose un brevet pour « communiquer » avec les morts !

Microsoft dépose un brevet pour « communiquer » avec les morts !

Après avoir compté les cratères de la Lune et déterminé la catégorie d’âge d’un film en lisant son script, la prochaine mission de l’intelligence artificielle pourrait être de vous permettre de communiquer avec vos proches défunts. Microsoft vient de déposer un brevet Chatbot doté d’une IA qui permet aux utilisateurs de communiquer avec des personnes décédées. Cela semble assez effrayant, mais l’entreprise américaine spécialisée dans l’édition de logiciels pense qu’avec le machine learning, tout est possible !

Il sera ainsi possible de communiquer à nouveau avec un ami ou un parent même si il est mort, selon le brevet. Pour ce faire, le géant de la technologie doit toutefois recueillir toute une série de données sur une personne : photos, données vocales, courriels, messages sur les réseaux sociaux, données comportementales, des informations sur les transactions, la géolocalisation et bien plus encore.

Pour traiter toutes ces données, la société utilisera l’apprentissage machine (machine learning), l’intelligence artificielle, les réseaux neuronaux et d’autres méthodes pour traiter de grandes quantités d’informations. Grâce à tout ça, le bot pourra imiter la personne morte en copiant : son style de communication, la longueur de ses phrases, sa diction, le contenu de son dialogue, etc.

De plus, Microsoft décrit dans le brevet la capacité de restaurer l’apparence d’une personne en 2D et 3D. En d’autres termes, lorsque vous communiquerez avec une personne qui n’est plus là, vous obtiendrez même des photos et vidéos de lui. Autant dire que Microsoft veut nous rendre immortel…

Bien entendu, un tel chatbot poserait des problèmes d’éthique. Quels sont les droits des données numériques d’une personne décédée ? Celle-ci devrait-elle donner son accord avant qu’un chatbot ne soit créé à son image ? Les proches auraient-ils le droit de partager publiquement ce chatbot ? Il faudrait évidemment définir plusieurs règles avant la mise en place d’un chatbot pour parler avec les morts. Quoi qu’il en soit, le projet de Microsoft n’en est qu’au stade de brevet. Rien ne confirme même qu’il verra le jour.

 

COMMENTS