Facebook
  • Acceuil
  • News
  • « #MazalTefla » : Une campagne de sensibilisation digitale contre le mariage des filles mineures
« #MazalTefla » : Une campagne de sensibilisation digitale contre le mariage des filles mineures

« #MazalTefla » : Une campagne de sensibilisation digitale contre le mariage des filles mineures

Tous les pays sont concernés par le mariage des enfants mais la situation marocaine est particulièrement grave: les cas sont très nombreux.  En effet, 80% des demandes de mariage de mineures sont autorisées au Maroc, portant le nombre de fillettes mariées avant l’âge de 18 ans à 26.000 en 2019.

Afin d’agir pour protéger les filles les plus vulnérables, les associations Droits & Justice et Les Citoyens lancent une campagne nationale de sensibilisation digitale pour lutter contre le mariage des mineures baptisée #MazalTefla. Cette campagne nationale aspire ainsi à sensibiliser le public aux dangers de cette pratique qui s’oppose à l’intérêt supérieur de l’enfant et renforce les violences et les discriminations faites aux filles et aux femmes, en faisant appel à des témoignages de victimes et d’expertes, et en mettant en lumière l’état des lieux et les chiffres clés autour du mariage des fillettes. Les associations souhaitent à travers cette campagne interpeller les pouvoirs publics pour la suppression des articles 20, 21 et 22 du code de la famille et l’harmonisation de la législation nationale avec la Convention internationale des droits de l’enfant.

Rappelons que le code de la famille fixe à 18 ans révolus l’âge légal du mariage, sauf dans des cas exceptionnels soumis à l’appréciation du juge. Ainsi, l’article 19 stipule que «l’aptitude au mariage s’acquiert pour l’homme et pour la femme jouissant de leurs facultés mentales, à 18 ans grégoriens révolus».

 

COMMENTS