Facebook
  • Acceuil
  • News
  • Hertz perd 80% de son chiffre d’affaires
Hertz perd 80% de son chiffre d’affaires

Hertz perd 80% de son chiffre d’affaires

 Hertz Global Holding, l’un des leaders mondiaux du secteur de la location de voiture traverse une mauvaise passe. En fait l’entreprise a été placée sous la protection de la loi américaine sur les faillites. Un redressement judiciaire dû à la crise liée au Covid-19 et qui ne concerne que les marchés américain et canadien, les régions Europe, Australie et Nouvelle Zélande, étant épargnées par cette procédure.

Qu’en est-il du Maroc ? «Cette décision ne concerne que les filiales en propre de Hertz. Au Maroc, c’est différent, nous sommes des franchisés et donc complètement indépendants de Hertz Global Holdings. Le groupe GBH exploite la marque sur le marché national contre des redevances annuelles au groupe Hertz. Nous ne serons pas liquidés ou placés en redressement judiciaire. En revanche, ce que je peux vous dire, c’est que nous souffrons énormément avec cette crise sanitaire», annonce Guillaume Géry, PDG de Hertz Maroc.

L’entreprise se trouve, en effet, actuellement face à une conjoncture délicate avec une perte de 80% du chiffre d’affaires. Dans le meilleur des scénarios, le groupe bouclera l’année avec une baisse de 70% de ses revenus, deplore Géry.

 

COMMENTS