Facebook
  • Acceuil
  • COVID-19
  • Le groupe Bayer s’allie aux efforts du Maroc pour faire face à la crise sanitaire
Le groupe Bayer s’allie aux efforts du Maroc pour faire face à la crise sanitaire

Le groupe Bayer s’allie aux efforts du Maroc pour faire face à la crise sanitaire

Installé au Maroc depuis 1960, le groupe international et Allemand BAYER s’allie aux efforts du pays pour faire face à la crise pandémique du COVID-19. Le groupe engage plus de 3 millions de dirhams de dons monétaires et en médicaments, afin d’apporter de l’aide au gouvernement et aux structures sanitaires du pays.

En matière d’aide financière, BAYER a effectué un don d’un million de Dirhams au Fond Marocain de Lutte contre le Coronavirus initié par Sa Majesté le Roi Mohamed VI. Aussi, à l’occasion de la venue du mois sacré du Ramadan, le groupe prévoit également des actions d’entraide sociale pour venir en aide des familles impactées par les aléas de cette crise sanitaire sans précèdent. 

« Cette pandémie met le monde entier à l’épreuve. Il est tout à fait normal pour nous de contribuer aux efforts consentis des autorités gouvernementales et administratives du Maroc. En tant qu’entreprise pionnière dans les domaines de la santé et de l’alimentation, nous mettons en œuvre toutes les mesures nécessaires afin de garantir la continuité du business auprès de nos parties prenantes dans le pays. Nous redoublons nos efforts pour fournir un approvisionnement conforme et durable de nos produits destinés aux hôpitaux, aux médecins, aux  patients, aux consommateurs et aux agriculteurs qui demeurent notre priorité» Explique Jean Baptiste Boulay, Directeur Général de BAYER au Maroc.

Et de continuer, «En ces temps sensibles, nous accordons également beaucoup d’importance à la sécurité et le bien-être de nos collaborateurs mobilisés à l’usine et sur le terrain afin de maintenir l’approvisionnement de nos médicaments et de nos produits destinés à l’agriculture et à l’alimentation du citoyen marocain » Conclut Jean Baptiste Boulay, Directeur Général de BAYER au Maroc.

COMMENTS