Publicité : les « adblockers » sèment la terreur chez les éditeurs

News 2017-Mar-20 0 comments
Publicité : les « adblockers » sèment la terreur chez les éditeurs

Les internautes ne cessent pas d’utiliser les logiciels bloqueurs en raison de la répétitivité des bannières publicitaires qui s’affichent à chaque fois sur l’écran lorsqu’on surfe sur le net. Alors que ces bloqueurs de publicité, coûtent cher aux médias et aux sites de e-commerce. Pour les internautes, c’est une bénédiction, mais pour tous ceux dont le modèle économique repose avant tout sur l’affichage des publicités c’est une terrible menace potentielle.

Les études menées dans ce contexte annoncent des chiffres catastrophiques. Très récemment, la starup française qui analyse les tendances des utilisateurs d’adblocker et accompagne les sites dans leur stratégie de reconquête publicitaire, a publié le premier classement des pertes annuelles de revenus publicitaires pour les éditeurs de contenus et les sites de e-commerce dans le monde. Le classement est basé sur la liste du million de sites accueillant les plus fortes audiences mensuelles au monde et par pays. Le géants de la vente en ligne Amazon, Le Bon Coin, ainsi que YouTube font partie des plus touchés, avec des pertes qui atteignent jusqu’à 5 millions d’euros. « Les éditeurs qui sont contraints à la gratuité par leur taille ou leur business model perdent entre 15% et 20% de leur chiffre d'affaires publicitaire global », explique Antoine Ferrier-Battner, le fondateur et président d'AdBack.

L’essor de l’adblocking rend aussi difficile la tache aux médias en ligne puisque 26% des internautes utilisent des adblockers sur leurs desktops à travers le monde. Le pire, pourtant, est à venir car les moteurs de recherche eux-mêmes ont décidé d’intégrer les bloqueurs pour satisfaire l’usager. Google a mis en place ce filtrage via son navigateur Chrome. Apple a ajouté un logiciel bloqueur dans son système d’exploitation mobile iOS9, et la navigateur Opéra, le Petit Poucet des navigateurs Internet, propose désormais une version grand public sans pub.

Afin de continuer de fonctionner sur la plateforme, les éditeurs doivent renouveler et diversifier leur politique publicitaire par la mise en place une publicité raisonnable et surtout mieux contextualisée. Il y a là un grand gisement pour les médias et les marques. Il faut lever les barrières et travailler sur des contenus impactants et de grande valeur ajoutée. Quant à la data, elle doit constituer le cheval de bataille des éditeurs. Etre conscients de la valeur de sa data, la protéger, l’entretenir afin d’offrir des solutions plus percutantes aux annonceurs.

 

 

VIDEO

PREV ARTICLE

...

NEXT ARTICLE

...

COMMENTS

Recherche par date

Actualités Média, Actualités Com/Market/Ntic, Actualités Distrib, Dossier, Interview, Stratégies, Communication, Marques avenue, Relations presse, Créa, Baromètre, People, Métier, Profil...

1er Magazine du Marketing, Communication et Médias au MAROC!

Pages

Mediamarketing © Copyright 2014, All Rights Reserved Site Realise par : 3WM